Centre de synthèse et
d'analyse sur la biodiversité

Un centre créé et développé par la FRB

Présenté par: Prof. Bill Michener, des Etats Unis*

Michener photo

Sponsorisé par: le CESAB et CEFE (CNRS)

 

Les scientifiques de la biodiversité et de l'environnement génèrent, conservent et partagent de nombreux volumes de données, ce qui favorise une recherche à grande échelle, une méta-analyse, un paramétrage de modèle, une reproductibilité et une transparence. La disponibilité accrue des données a été motivée par des changements socioculturels, y compris de nouvelles attitudes et perceptions des organismes de financement, des éditeurs et des communautés scientifiques de pratiques. La technologie a également joué un rôle clé grâce à l'introduction et l'adoption de référentiels de données communautaires, d'outils logiciels, de données et de métadonnées et d'identificateurs persistants. Dans son discours, Bill a identifié une suite de pratiques exemplaires et d'outils logiciels permettant le partage et l'archivage de données, la promotion de la découverte et de l'utilisation de données et de contribuer à la reproductibilité scientifique.

Vous pouvez voir son exposé ci-dessous (en anglais).

 



Après sa présentation initiale, Bill nous a fourni des conseils et des outils pour gérer les données tout au long du cycle de leur vie. Ceux-ci incluaient des conseils pour améliorer l'entrée et l'organisation des données, l'assurance de la qualité / contrôle de la qualité, la gestion des métadonnées, la conservation des données, la découverte de données et la communication des résultats.

Vous pouvez voir ses suggestions ci-dessous (en anglais).

 

* Le présentateur

William Michener est professeur et directeur des initiatives en e-science au Collège des bibliothèques universitaires et des sciences de l'enseignement de l'Université du Nouveau-Mexique, USA. Il sert de directeur de projet pour la Fondation nationale de la science (NSF) du Nouveau-Mexique et Département américain de l'énergie EPSCoR (Programme expérimental de stimulation de la recherche concurrentielle), et le Réseau d'observation des données pour la Terre (DataONE), un grand projet DataNet soutenu par la NSF. Il est impliqué dans des recherches liées à la création de technologies de l'information qui appuient la science à forte intensité de données, le développement de systèmes de données fédérés et l'engagement et l'éducation de la communauté. Il a un doctorat en océanographie biologique de l'Université de Caroline du Sud et a largement publié dans les sciences de la mer, ainsi que les sciences de l'environnement et de l'information. Il est rédacteur en chef des Ecological Archives, rédacteur en chef de Ecological Informatics et membre du Comité de rédaction pour l'Ecology.