Centre de synthèse et
d'analyse sur la biodiversité

Un centre créé et développé par la FRB
DIVGRASSsmallPix
Diversité végétale et fonctionnement des prairies permanentes


Porteur du projet : 
Philippe Choler, LECA – CNRS and University of Grenoble, France 

(philippe.choler@ujf-grenoble.fr)

Post doctorant : Benjamin Borgy, CEFE, Montpellier, France (benjamin.borgy@cefe.cnrs.fr)

15 participants : Bernard Amiaud, Institut National Polytechnique de Lorraine ; Dominique Arrouays, INRA d’Orléans ; Sylvain Diquélou, EVA - University of Caen and INRA ; Sophie Gachet, Institut Méditerranéen d’Ecologie et de Paléoécologie (IMEP, UMR CNRS-IRD) ; Eric Garnier, Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive, Montpellier (CEFE) ; Olivier Gimenez, Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive, Montpellier (CEFE) ; Claudy Jolivet, INRA d’Orléans ; Jens Kattge, Max Planck Institute, Jena, Germany ; Sandra Lavorel, LECA – CNRS and University of Grenoble ; Paul Leadley, Laboratoire Ecologie, Systématique et Evolution, Orsay ; Servane Lemauviel-Lavenant, EVA - University of Caen and INRA; Jean Olivier, Fédération des Conservatoires Botaniques Nationaux; Sylvain Plantureux, INRA ; Cyrille Violle, CEFE, Montpellier, France ; Nicolas Viovy, Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnemant CEA
 

 


 
Résumé :
DIVGRASS propose de synthétiser des données existantes sur la diversité végétale et le fonctionnement des prairies permanentes de France. Les prairies permanentes, qui représentent une valeur économique, biologique et culturelle indéniables sont en nette régression depuis plusieurs décennies dans notre pays et en Europe. L’objectif de DIVGRASS est de combiner l’information existante issues de bases de données régionales et nationales sur la distribution, la climatologie et la diversité végétale des prairies permanentes. Le croisement des informations taxonomiques et de végétation avec les bases de données de traits fonctionnels végétaux constitue un volet important du projet.

La synthèse proposée permettra d’aborder les questions suivantes: comment les patrons de diversité sont-ils organisés le long des gradients d’utilisation des terres et de climat ? Quelles sont les relations entre diversité fonctionnelle et propriétés des écosystèmes ? Comment mieux prendre en compte les patrons de diversité fonctionnelle dans les modèles de fonctionnement biogéochimique ? La nécessité de combiner des données hétérogènes pour répondre à ces questions servira de base pour identifier les points de blocage et avancées requises pour intégrer et distribuer largement les informations relatives à la diversité des prairies permanentes.

DIVGRASS regroupe des experts en écologie des prairies, en science du sol et en modélisation écosystémique. Il est également un lieu d’échanges et d’intérêts réciproques pour les chercheurs et les experts en charge de l’inventaire et de la gestion des habitats prairiaux, des habitats pour lesquels les enjeux de connaissance et de conservation sont particulièrement importants. DIVGRASS est conçu de telle manière qu’il puisse jouer un effet d’entrainement pour de nouveaux projets interdisciplinaires sur l’écologie des prairies permanentes en France. 

 

Fiche projet


Publications